dimanche 5 février 2017

L'open data à La Rochelle

Le mois dernier, je suis allé à une conférence organisée par la mairie de La Rochelle sur l'Open-Data. Celle-ci avait pour but de maintenir l'émulation autour de la libération des données publiques et de réfléchir sur les applications que l'on pouvait en faire. Et surtout, elle devait préparer le hackathon qui se profile pour la période du 21 au 23 mars 2017 qui aura pour but de créer une interface de visualisation des données pour ceux qui veulent consulter les données libérées de La Rochelle.


Mais l'Open-Data, c'est quoi ?

On désigne par Open Data l'ensemble des données qui sont mises à disposition du public librement (sous licences OpenSource) et ce gratuitement et avec possibilité de réutilisation.
A la différence du logiciel OpenSource, nous avons ici des données, des informations généralement non-traitées qui peuvent être utilisées par un programme.

En France, la loi pour une république numérique de 2016 a rendu obligatoire la mise à disposition libre et gratuite des données publiques ou de bien commun (par exemple liées à la gestion d'un bien public par une entreprise privée), avec certaines limites évidentes pour des raisons de sécurité individuelle ou de sécurité des biens publics.

Et La Rochelle dans tout ça ?

La ville de La Rochelle n'avait pas attendu cette loi et fait partie des précurseurs de l'Open-Data public en France. L'événement était donc une évidence car il est révélateur d'une volonté de la prise en main de ces données par les citoyens.
Le site actuel se trouve sur un sous-domaine du site de la mairie :

Au final, quelles sont les opportunités de tout cela ?

On peut trouver beaucoup d'applications possibles, mais il est possible de les classer en 2 types : 
- la visualisation de données afin d'obtenir des statistiques et de les analyser. C'est surtout une application citoyenne et journalistique comme ce que fait l'équipe de Datagueule.

- la création de services facilitant la vie des personnes au jour le jour en se basant sur le croisement des données ou sur l'utilisation des données en temps réelles. Pour cette partie, La Rochelle propose plusieurs exemples promues sur leur site : http://www.opendata.larochelle.fr/Les-applications.

Conclusion

L'Open-Data est une porte qui s'ouvre sur un nouveau contenu automatiquement téléchargeable et traitable. La création de contenu est justement le dernier bastion du Web et l'Open-Data est une opportunité de passer, du moins partiellement, ce bastion en automatisant la création d'informations à partir de données brutes et en temps réels.
Peut-être que cela pourrait se faire totalement avec les dernières Intelligences Artificielles basées sur les technologies de Deep Learning... En attendant, on peut déjà créer des services proposant des informations choisies à partir d'un traitement spécifique des données publiques, ce qui est déjà énorme !

L'Open-Data en quelques liens :